Paris déplore des élections non « crédibles » en Guinée

Par

La France a estimé mardi que le référendum constitutionnel et les élections législatives organisées dimanche en Guinée n’étaient « pas crédibles » et condamné les violences qui ont suivi.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La France a estimé mardi que le référendum constitutionnel et les élections législatives organisées dimanche en Guinée n’étaient « pas crédibles » et condamné les violences qui ont suivi.