France: reprise des investigations visant le numéro deux de l’Elysée

Par

Des juges d’instruction vont reprendre les investigations en France visant le secrétaire général de la présidence, Alexis Kohler, soupçonné de conflits d’intérêts en raison de ses liens avec l’armateur italo-suisse MSC, à la demande de l’association anticorruption Anticor, a appris mercredi l’AFP de sources concordantes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Des juges d’instruction vont reprendre les investigations en France visant le secrétaire général de la présidence, Alexis Kohler, soupçonné de conflits d’intérêts en raison de ses liens avec l’armateur italo-suisse MSC, à la demande de l’association anticorruption Anticor, a appris mercredi l’AFP de sources concordantes.