Futur revenu universel: la CNCDH plaide pour intégrer les jeunes et les étrangers

Par

Les jeunes de 18 à 25 ans et les étrangers en situation régulière doivent être éligibles au futur revenu universel d’activité (RUA) censé remplacer d’ici 2023 plusieurs aides sociales, plaide la Commission nationale consultative des droits de l’homme (CNCDH) qui s’élève contre toute « conditionnalité » au versement de cette prestation.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les jeunes de 18 à 25 ans et les étrangers en situation régulière doivent être éligibles au futur revenu universel d’activité (RUA) censé remplacer d’ici 2023 plusieurs aides sociales, plaide la Commission nationale consultative des droits de l’homme (CNCDH) qui s’élève contre toute « conditionnalité » au versement de cette prestation.