Les députés veulent prolonger le versement possible de primes par les entreprises

Par

Les députés, qui souhaitent favoriser la relance des entreprises post-coronavirus, ont voté mercredi en commission une hausse des reports possibles de déficit au titre de l’impôt sur les sociétés et le possible versement jusqu’en décembre d’une prime exceptionnelle à leurs salariés.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les députés, qui souhaitent favoriser la relance des entreprises post-coronavirus, ont voté mercredi en commission une hausse des reports possibles de déficit au titre de l’impôt sur les sociétés et le possible versement jusqu’en décembre d’une prime exceptionnelle à leurs salariés.