« Monde d’après »: ONG, syndicats et élus dialoguent à l’Assemblée

Par

Priorité à la jeunesse, planification en matière environnementale ou encore libertés accrues pour les collectivités: associations, syndicats, patronat et élus ont fixé mercredi des premières « priorités » pour l’après-crise du coronavirus, lors d’une journée d’échanges à l’Assemblée.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Priorité à la jeunesse, planification en matière environnementale ou encore libertés accrues pour les collectivités: associations, syndicats, patronat et élus ont fixé mercredi des premières « priorités » pour l’après-crise du coronavirus, lors d’une journée d’échanges à l’Assemblée.