Nicaragua: Ortega dit que les opposants arrêtés sont des « criminels » et des « agents » des USA pour le renverser

Par

Le président nicaraguayen Daniel Ortega a estimé mercredi que les 19 opposants arrêtés à cinq mois des élections étaient « des criminels » et des « agents » des Etats-Unis qui veulent « renverser le gouvernement ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le président nicaraguayen Daniel Ortega a estimé mercredi que les 19 opposants arrêtés à cinq mois des élections étaient « des criminels » et des « agents » des Etats-Unis qui veulent « renverser le gouvernement ».