Syrie: pressions internationales sur la Russie qui reste inflexible

Par

L’ONU et plusieurs pays ont fait pression mercredi sur la Russie pour qu’elle ne s’oppose pas à une prolongation de l’autorisation onusienne d’aide humanitaire transfrontalière pour la Syrie, mais Moscou est resté inflexible afin de renforcer la souveraineté syrienne.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’ONU et plusieurs pays ont fait pression mercredi sur la Russie pour qu’elle ne s’oppose pas à une prolongation de l’autorisation onusienne d’aide humanitaire transfrontalière pour la Syrie, mais Moscou est resté inflexible afin de renforcer la souveraineté syrienne.