France: conditions de vie « inhumaines » des migrants à Calais (Défenseure des droits)

Par

La Défenseure des droits en France a dénoncé jeudi les conditions de vie « dégradantes et inhumaines » des migrants vivant à Calais (nord), en plein bras de fer entre l’Etat et des associations auxquelles la préfecture locale interdit de distribuer des repas aux exilés.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La Défenseure des droits en France a dénoncé jeudi les conditions de vie « dégradantes et inhumaines » des migrants vivant à Calais (nord), en plein bras de fer entre l’Etat et des associations auxquelles la préfecture locale interdit de distribuer des repas aux exilés.