Washington reconnaît que la réconciliation avec Paris « prendra du temps » (Blinken)

Par

Les Etats-Unis reconnaissent que la réconciliation avec la France, après la crise des sous-marins, « prendra du temps » et nécessitera « des actes » de la part de Washington, a déclaré jeudi le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les Etats-Unis reconnaissent que la réconciliation avec la France, après la crise des sous-marins, « prendra du temps » et nécessitera « des actes » de la part de Washington, a déclaré jeudi le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken.