Neuf mises en examen après un vaste coup de filet au sein du « grand banditisme azuréen »

Par

Neuf personnes ont été mises en examen après le vaste coup de filet du 16 novembre au sein du « grand banditisme azuréen » et le démantèlement d’une « organisation criminelle » spécialisée dans le « racket », a précisé le parquet de Marseille mardi.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Neuf personnes ont été mises en examen après le vaste coup de filet du 16 novembre au sein du « grand banditisme azuréen » et le démantèlement d’une « organisation criminelle » spécialisée dans le « racket », a précisé le parquet de Marseille mardi.