Contre le « séparatisme », Macron responsabilise les associations

Par

Emmanuel Macron a placé mardi les associations en première ligne dans la lutte contre « le séparatisme islamiste », en annonçant des moyens supplémentaires et le renforcement des contrôles pour éviter qu’elles ne fassent « le lit du radicalisme ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Emmanuel Macron a placé mardi les associations en première ligne dans la lutte contre « le séparatisme islamiste », en annonçant des moyens supplémentaires et le renforcement des contrôles pour éviter qu’elles ne fassent « le lit du radicalisme ».