Niger: Paris condamne les violences post-électorales, appelle au « dialogue »

Par

Paris a condamné jeudi les violences post-électorales au Niger, où le pouvoir et l’opposition revendiquent la victoire à la présidentielle, et appelé l’ensemble des parties au « dialogue ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Paris a condamné jeudi les violences post-électorales au Niger, où le pouvoir et l’opposition revendiquent la victoire à la présidentielle, et appelé l’ensemble des parties au « dialogue ».