Algérie: lourdes peines de prison confirmées contre d’ex-dirigeants de l’ère Bouteflika (avocat à l’AFP)

Par

La cour d’appel d’Alger a condamné deux ex-Premiers ministres de l’ère Bouteflika, Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal, respectivement à 15 et 12 ans de prison ferme, à l’issue d’un procès sans précédent pour corruption, a-t-on appris de source judiciaire.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La cour d’appel d’Alger a condamné deux ex-Premiers ministres de l’ère Bouteflika, Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal, respectivement à 15 et 12 ans de prison ferme, à l’issue d’un procès sans précédent pour corruption, a-t-on appris de source judiciaire.