Bolsonaro rejette le confinement qui menace selon lui de ruiner le Brésil

Par

Le président du Brésil, Jair Bolsonaro, a dénoncé mardi les mesures de confinement ordonnées face au coronavirus par différents Etats et municipalités de son pays, les comparant à une politique de la « terre brûlée » qui menace de ruiner la première économie d’Amérique latine.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le président du Brésil, Jair Bolsonaro, a dénoncé mardi les mesures de confinement ordonnées face au coronavirus par différents Etats et municipalités de son pays, les comparant à une politique de la « terre brûlée » qui menace de ruiner la première économie d’Amérique latine.