Coronavirus : 410 arrestations pour « provocation » en ligne en Turquie

Par

Les autorités turques ont arrêté 410 internautes accusés d’avoir fait de la « provocation » sur les réseaux sociaux en partageant des contenus infondés en lien avec le nouveau coronavirus, a annoncé mercredi le ministre de l’Intérieur.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les autorités turques ont arrêté 410 internautes accusés d’avoir fait de la « provocation » sur les réseaux sociaux en partageant des contenus infondés en lien avec le nouveau coronavirus, a annoncé mercredi le ministre de l’Intérieur.