Coronavirus: les geôles syriennes, terreau fertile pour une « catastrophe »

Par

Le nouveau coronavirus pourrait provoquer une « catastrophe » dans les prisons surpeuplées du régime en Syrie, où le manque de soins médicaux expose plusieurs dizaines de milliers de détenus au risque de contamination, ont mis en garde des ONG.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le nouveau coronavirus pourrait provoquer une « catastrophe » dans les prisons surpeuplées du régime en Syrie, où le manque de soins médicaux expose plusieurs dizaines de milliers de détenus au risque de contamination, ont mis en garde des ONG.