Coronavirus: les pompiers, de plus en plus sollicités, « rentrent dans le dur »

Par

Déjà « au front » dans les régions les plus touchées par le coronavirus, les pompiers sont de plus en plus sollicités et commencent à rentrer « dans le dur » dans le reste du pays, soulignent leurs responsables.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Déjà « au front » dans les régions les plus touchées par le coronavirus, les pompiers sont de plus en plus sollicités et commencent à rentrer « dans le dur » dans le reste du pays, soulignent leurs responsables.