Les PME s’inquiètent de refus croissants de demandes de chômage partiel

Par

La Confédération des petites et moyennes entreprises (CPME) a alerté mercredi sur l’augmentation des cas de refus de chômage partiel, malgré l’élargissement de ce dispositif par le gouvernement pour préserver l’emploi face à la crise actuelle induite par le coronavirus.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La Confédération des petites et moyennes entreprises (CPME) a alerté mercredi sur l’augmentation des cas de refus de chômage partiel, malgré l’élargissement de ce dispositif par le gouvernement pour préserver l’emploi face à la crise actuelle induite par le coronavirus.