Asile: la Hongrie a violé le droit de l’Union (avocat général CJUE)

Par

Une partie « substantielle » de la législation hongroise en matière d’asile viole le droit de l’Union Européenne, a estimé jeudi l’avocat général de la Cour de justice de l’UE, citant notamment la rétention des demandeurs d’asile dans des zones de transit.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Une partie « substantielle » de la législation hongroise en matière d’asile viole le droit de l’Union Européenne, a estimé jeudi l’avocat général de la Cour de justice de l’UE, citant notamment la rétention des demandeurs d’asile dans des zones de transit.