Passé colonial: l’Etat belge accusé de « crimes contre l’humanité » par cinq femmes métisses

Par

Cinq femmes métisses nées au Congo belge dans les années 1940 et arrachées de force à leurs mères ont décidé de porter plainte contre l’Etat belge pour « crimes contre l’humanité », selon le texte de la plainte obtenu jeudi par l’AFP.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Cinq femmes métisses nées au Congo belge dans les années 1940 et arrachées de force à leurs mères ont décidé de porter plainte contre l’Etat belge pour « crimes contre l’humanité », selon le texte de la plainte obtenu jeudi par l’AFP.