« Je n’ai fait pression sur personne » à la Banque mondiale, assure la patronne du FMI

Par

La directrice générale du FMI Kristalina Georgieva, accusée d’avoir fait pression pour modifier un rapport en faveur de la Chine quand elle était en fonction à la Banque mondiale, a une nouvelle fois rejeté fermement ces accusations.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La directrice générale du FMI Kristalina Georgieva, accusée d’avoir fait pression pour modifier un rapport en faveur de la Chine quand elle était en fonction à la Banque mondiale, a une nouvelle fois rejeté fermement ces accusations.