Côte d’Ivoire : 35.000 membres des forces de l’ordre pour sécuriser la présidentielle

Par

Quelque 35.000 membres des forces de l’ordre ont été déployés à partir de ce dimanche pour sécuriser les opérations de l’élection présidentielle du 31 octobre en Côte d’Ivoire, émaillée par des violences meurtrières, a appris l’AFP de sources policière et administrative.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Quelque 35.000 membres des forces de l’ordre ont été déployés à partir de ce dimanche pour sécuriser les opérations de l’élection présidentielle du 31 octobre en Côte d’Ivoire, émaillée par des violences meurtrières, a appris l’AFP de sources policière et administrative.