Jugement le 10 février pour Renaud Camus, poursuivi pour injure raciale

Par

L’écrivain d’extrême droite Renaud Camus, chantre de la thèse contestée du « grand remplacement », a comparu mercredi à Paris pour injure raciale après un tweet publié en 2019, un dossier dans lequel le tribunal tranchera le 10 février.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’écrivain d’extrême droite Renaud Camus, chantre de la thèse contestée du « grand remplacement », a comparu mercredi à Paris pour injure raciale après un tweet publié en 2019, un dossier dans lequel le tribunal tranchera le 10 février.