Chine: le virus « pas aussi puissant » que le Sras mais plus contagieux (autorités sanitaires)

Par

Le nouveau coronavirus apparu en Chine « n’est pas aussi puissant » que le virus du Sras à l’origine d’une épidémie meurtrière en 2002-2003, mais se révèle plus contagieux, pouvant se transmettre avant l’apparition de symptômes, ont indiqué dimanche de hauts responsables sanitaires chinois.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le nouveau coronavirus apparu en Chine « n’est pas aussi puissant » que le virus du Sras à l’origine d’une épidémie meurtrière en 2002-2003, mais se révèle plus contagieux, pouvant se transmettre avant l’apparition de symptômes, ont indiqué dimanche de hauts responsables sanitaires chinois.