Coronavirus: le Français décédé ne revenait pas d’une zone à risque (responsable ARS)

Par

Le premier Français mort après avoir été infecté par le nouveau coronavirus, un enseignant de 60 ans d’un collège de Crépy-en-Valois (Oise), n’a pas séjourné dans une zone « à risque », a indiqué mercredi le directeur général de l’Agence régionale de santé des Hauts-de-France.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le premier Français mort après avoir été infecté par le nouveau coronavirus, un enseignant de 60 ans d’un collège de Crépy-en-Valois (Oise), n’a pas séjourné dans une zone « à risque », a indiqué mercredi le directeur général de l’Agence régionale de santé des Hauts-de-France.