Coronavirus: le Français décédé ne revenait pas d’une zone à risque (responsable ARS)

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le premier Français mort après avoir été infecté par le nouveau coronavirus, un enseignant de 60 ans d’un collège de Crépy-en-Valois (Oise), n’a pas séjourné dans une zone « à risque », a indiqué mercredi le directeur général de l’Agence régionale de santé des Hauts-de-France.