Immunité confirmée pour un agent américain qui a tué un adolescent mexicain à la frontière

Par

La Cour suprême des Etats-Unis a refusé d’accorder le droit à une famille mexicaine de poursuivre en justice un garde-frontière américain qui avait tué leur fils alors qu’ils se trouvaient chacun de leur côté de la frontière.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La Cour suprême des Etats-Unis a refusé d’accorder le droit à une famille mexicaine de poursuivre en justice un garde-frontière américain qui avait tué leur fils alors qu’ils se trouvaient chacun de leur côté de la frontière.