Grèce : le Premier ministre se défend d’avoir voulu « camoufler » une affaire de viols sur mineurs

Par

Le Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis s’est défendu jeudi devant le Parlement d’avoir voulu « camoufler » une affaire de viols en série sur mineurs, dans laquelle est impliqué l’ex-directeur du Théâtre national grec Dimitris Lignadis, nommé par son gouvernement.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis s’est défendu jeudi devant le Parlement d’avoir voulu « camoufler » une affaire de viols en série sur mineurs, dans laquelle est impliqué l’ex-directeur du Théâtre national grec Dimitris Lignadis, nommé par son gouvernement.