A Londres, le dernier opposant à un projet de TGV évacué après un mois dans un tunnel clandestin

Par

Le dernier de la dizaine de manifestants écologistes qui s’étaient retirés fin janvier dans un tunnel clandestin à Londres pour protester contre la construction de la ligne à grande vitesse HS2 a été évacué vendredi, a annoncé la société en charge de ce projet controversé.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le dernier de la dizaine de manifestants écologistes qui s’étaient retirés fin janvier dans un tunnel clandestin à Londres pour protester contre la construction de la ligne à grande vitesse HS2 a été évacué vendredi, a annoncé la société en charge de ce projet controversé.