Afghanistan : jusqu’à 10.000 prisonniers libérés pour éviter une propagation du coronavirus (autorités)

Par

Jusqu’à 10.000 prisonniers seront libérés d’ici dix jours en Afghanistan pour éviter une propagation du nouveau coronavirus dans ce pays où les infrastructures de santé sont défaillantes après quatre décennies de guerre, ont annoncé jeudi les autorités.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Jusqu’à 10.000 prisonniers seront libérés d’ici dix jours en Afghanistan pour éviter une propagation du nouveau coronavirus dans ce pays où les infrastructures de santé sont défaillantes après quatre décennies de guerre, ont annoncé jeudi les autorités.