Coronavirus: la BCE fait sauter une limite auto-imposée à ses rachats de dette

Par

La Banque centrale européenne a renoncé à une importante limite qu’elle s’est auto-imposée pour ses rachats de titres sur le marché, au moment de lancer une vague plus importante pour lutter contre les effets du coronavirus sur l’économie.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La Banque centrale européenne a renoncé à une importante limite qu’elle s’est auto-imposée pour ses rachats de titres sur le marché, au moment de lancer une vague plus importante pour lutter contre les effets du coronavirus sur l’économie.