Coronavirus: le discours de Macron « laisse sur sa faim » Damien Abad

Par

Le chef de file des députés LR Damien Abad a regretté jeudi « le peu de réponses » concrètes apportées selon lui à la crise du coronavirus par Emmanuel Macron à Mulhouse, estimant que l’urgence était aux masques, aux dépistages plus qu’à un nouveau plan pour l’hôpital.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le chef de file des députés LR Damien Abad a regretté jeudi « le peu de réponses » concrètes apportées selon lui à la crise du coronavirus par Emmanuel Macron à Mulhouse, estimant que l’urgence était aux masques, aux dépistages plus qu’à un nouveau plan pour l’hôpital.