Togo: deux journaux d’opposition suspendus après une plainte de la France

Par

Liberté et L’Alternative, deux journaux togolais proches de l’opposition, ont été suspendus par la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (Haac), suite à une plainte de l’ambassade de France au Togo, a appris jeudi l’AFP auprès de la Haac.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Liberté et L’Alternative, deux journaux togolais proches de l’opposition, ont été suspendus par la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (Haac), suite à une plainte de l’ambassade de France au Togo, a appris jeudi l’AFP auprès de la Haac.