Une journaliste forcée de quitter l’Egypte pour un article sur le coronavirus (média)

Par

Une journaliste britannique, qui travaillait pour le journal The Guardian en Egypte, a été forcée de quitter le pays après avoir été sanctionnée la semaine dernière en raison d’un article sur le nouveau coronavirus jugé « de mauvaise foi », a écrit le quotidien jeudi.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Une journaliste britannique, qui travaillait pour le journal The Guardian en Egypte, a été forcée de quitter le pays après avoir été sanctionnée la semaine dernière en raison d’un article sur le nouveau coronavirus jugé « de mauvaise foi », a écrit le quotidien jeudi.