Washington n’accorde à Bagdad que 30 jours d’exemption des sanctions contre l’Iran

Par

Les Etats-Unis ont accordé jeudi à l’Irak un nouveau répit de 30 jours, l’exemptant des sanctions visant Etats et entités commerçant avec l’Iran, influent voisin de Bagdad, qui lui est très dépendant notamment en matière d’énergie.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les Etats-Unis ont accordé jeudi à l’Irak un nouveau répit de 30 jours, l’exemptant des sanctions visant Etats et entités commerçant avec l’Iran, influent voisin de Bagdad, qui lui est très dépendant notamment en matière d’énergie.