Enquêtes ouvertes après un dérapage entre policiers autour d’une clé d’étranglement

Par

Deux enquêtes, judiciaire et administrative, ont été ouvertes après la plainte d’une agente de la police aux frontières (PAF) qui accuse l’un de ses collègues de l’avoir brutalement soumise à une clé d’étranglement, technique d’interpellation controversée, a-t-on appris vendredi de sources concordantes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Deux enquêtes, judiciaire et administrative, ont été ouvertes après la plainte d’une agente de la police aux frontières (PAF) qui accuse l’un de ses collègues de l’avoir brutalement soumise à une clé d’étranglement, technique d’interpellation controversée, a-t-on appris vendredi de sources concordantes.