Pakistan: le Premier ministre fait scandale en qualifiant Ben Laden de « martyr »

Par

L’ancien chef d’Al-Qaïda Oussama Ben Laden, tué le 2 mai 2011 par les forces spéciales américaines au Pakistan, est mort en « martyr », a déclaré jeudi le Premier ministre pakistanais Imran Khan, provoquant une vague de réactions hostiles dans le pays.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’ancien chef d’Al-Qaïda Oussama Ben Laden, tué le 2 mai 2011 par les forces spéciales américaines au Pakistan, est mort en « martyr », a déclaré jeudi le Premier ministre pakistanais Imran Khan, provoquant une vague de réactions hostiles dans le pays.