Poursuivi pour harcèlement moral après le suicide de sa compagne, il est relaxé

Par

Un homme de 30 ans poursuivi pour des faits de harcèlement moral après le suicide de sa compagne, qui s’est défenestrée en 2016 à Chambéry, a été relaxé vendredi matin devant le tribunal correctionnel.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Un homme de 30 ans poursuivi pour des faits de harcèlement moral après le suicide de sa compagne, qui s’est défenestrée en 2016 à Chambéry, a été relaxé vendredi matin devant le tribunal correctionnel.