Soupçons d’ingérences chinoises: perquisition chez un élu australien

Par

Policiers et agents du renseignement australiens ont effectué vendredi une perquisition au domicile et au bureau d’un élu local de l’opposition travailliste, dans le cadre d’une enquête liée aux soupçons d’ingérences chinoises en Australie, ont annoncé les autorités.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Policiers et agents du renseignement australiens ont effectué vendredi une perquisition au domicile et au bureau d’un élu local de l’opposition travailliste, dans le cadre d’une enquête liée aux soupçons d’ingérences chinoises en Australie, ont annoncé les autorités.