Affaire Barbereau : la Russie condamnée par la CEDH

Par

La Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) a condamné la Russie pour n’avoir pas permis à l’ancien directeur de l’Alliance française d’Irkoutsk (Sibérie) Yoann Barbereau d’interjeter appel de sa condamnation à 15 ans de camp pour pédophilie, a-t-on appris lundi auprès de la Cour.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) a condamné la Russie pour n’avoir pas permis à l’ancien directeur de l’Alliance française d’Irkoutsk (Sibérie) Yoann Barbereau d’interjeter appel de sa condamnation à 15 ans de camp pour pédophilie, a-t-on appris lundi auprès de la Cour.