Covax et la Banque mondiale s’allient pour que les pays pauvres aient plus de vaccins

Par

La Banque mondiale et le système Covax ont mis en place un nouveau mécanisme de financement qui devrait permettre de vacciner 250 millions de personnes dans les pays pauvres d’ici mi-2022, selon un communiqué commun publié lundi.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La Banque mondiale et le système Covax ont mis en place un nouveau mécanisme de financement qui devrait permettre de vacciner 250 millions de personnes dans les pays pauvres d’ici mi-2022, selon un communiqué commun publié lundi.