Génocide au Rwanda: Kabuga extrait de sa cellule « pour raisons médicales »

Par

Félicien Kabuga, accusé d’être le « financier » du génocide au Rwanda, devait être extrait dans le week-end de sa cellule française pour « raisons médicales », alors que la question de sa remise à la justice internationale doit être tranchée le 30 septembre, a appris l’AFP de sources proches du dossier.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Félicien Kabuga, accusé d’être le « financier » du génocide au Rwanda, devait être extrait dans le week-end de sa cellule française pour « raisons médicales », alors que la question de sa remise à la justice internationale doit être tranchée le 30 septembre, a appris l’AFP de sources proches du dossier.