Experts de l’ONU tués en RDC : un journaliste placé sous mandat d’arrêt provisoire

Par

Un journaliste congolais a été placé samedi sous mandat d’arrêt provisoire, après cinq jours de détention, dans l’affaire du meurtre de deux experts des Nations unies au centre de la République démocratique du Congo en 2017, a-t-on appris de son avocat.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Un journaliste congolais a été placé samedi sous mandat d’arrêt provisoire, après cinq jours de détention, dans l’affaire du meurtre de deux experts des Nations unies au centre de la République démocratique du Congo en 2017, a-t-on appris de son avocat.