Arménie et Azerbaïdjan s’accusent mutuellement d’avoir violé le nouveau cessez-le-feu

Par

L’Arménie et l’Azerbaïdjan se sont accusés mutuellement d’avoir violé un nouveau cessez-le-feu destiné à mettre fin aux hostilités pour le contrôle de l’enclave du Nagorny-Karabakh, qui aurait dû entrer en vigueur lundi.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’Arménie et l’Azerbaïdjan se sont accusés mutuellement d’avoir violé un nouveau cessez-le-feu destiné à mettre fin aux hostilités pour le contrôle de l’enclave du Nagorny-Karabakh, qui aurait dû entrer en vigueur lundi.