La « centrale au fioul » d’EDF en Guyane autorisée malgré les engagements de Barbara Pompili

Par

L’administration guyanaise a donné son feu vert pour la construction d’une centrale controversée d’EDF en Guyane, alors que la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili avait demandé de réorienter le projet, a constaté l’AFP.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’administration guyanaise a donné son feu vert pour la construction d’une centrale controversée d’EDF en Guyane, alors que la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili avait demandé de réorienter le projet, a constaté l’AFP.