Présidentielle au Burkina: un « pacte de bonne conduite » entre les candidats

Par

Les candidats à la présidentielle du 22 novembre au Burkina Faso ont signé lundi à Ouagadougou, un « pacte de bonne conduite », s’engageant à « oeuvrer pour une campagne électorale et des élections apaisées ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les candidats à la présidentielle du 22 novembre au Burkina Faso ont signé lundi à Ouagadougou, un « pacte de bonne conduite », s’engageant à « oeuvrer pour une campagne électorale et des élections apaisées ».