Le président français appelle à « ne rien céder » à l’antisémitisme

Par

Le président français Emmanuel Macron a appelé à « ne rien céder » face à « l’insupportable regain de l’antisémitisme », en rendant hommage lundi aux 76.000 juifs déportés de France, 75 ans après la libération du camp d’Auschwitz-Birkenau.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le président français Emmanuel Macron a appelé à « ne rien céder » face à « l’insupportable regain de l’antisémitisme », en rendant hommage lundi aux 76.000 juifs déportés de France, 75 ans après la libération du camp d’Auschwitz-Birkenau.