Chantier des réacteurs nucléaires EPR en Angleterre: nouveau retard et surcoût (énergéticien français)

Par

L’énergéticien français EDF a annoncé mercredi que son chantier de construction de deux réacteurs pressurisés européens (EPR) à la centrale nucléaire Hinkley Point C en Angleterre accusait un nouveau retard et des coûts supplémentaires, en raison des « impacts de la pandémie » de Covid-19.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’énergéticien français EDF a annoncé mercredi que son chantier de construction de deux réacteurs pressurisés européens (EPR) à la centrale nucléaire Hinkley Point C en Angleterre accusait un nouveau retard et des coûts supplémentaires, en raison des « impacts de la pandémie » de Covid-19.