Covid-19: un restaurateur niçois brave l’interdit et finit en garde à vue

Par

« Je dois payer mes employés, faire vivre ma famille... »: un restaurateur niçois, Christophe Wilson, a ouvert exceptionnellement son établissement mercredi midi en dépit de l’interdiction, lui valant d’être placé en garde à vue quelques heures plus tard.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Je dois payer mes employés, faire vivre ma famille... »: un restaurateur niçois, Christophe Wilson, a ouvert exceptionnellement son établissement mercredi midi en dépit de l’interdiction, lui valant d’être placé en garde à vue quelques heures plus tard.