Double greffe des bras en France: « j’aime mes mains », confie le patient islandais

Par

« Je commence à les considérer comme les miens »: l’Islandais Felix Gretarsson a livré ses premières impressions sur ses nouveaux bras greffés le 13 janvier à Lyon (est de la France) au niveau de l’épaule, une première du genre.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Je commence à les considérer comme les miens »: l’Islandais Felix Gretarsson a livré ses premières impressions sur ses nouveaux bras greffés le 13 janvier à Lyon (est de la France) au niveau de l’épaule, une première du genre.